Côte Saint-Amand

Depuis 2010, le site de la cote Saint-Amand est un second espace naturel sensible du territoire communautaire, dont la gestion est mise en œuvre par le conservatoire des espaces naturels de l’Allier (CEN Allier).

Site de 85 hectares, principalement en terrains privés non constructibles dont 15 ha communaux (Abrest, Le Vernet), la côte Saint-Amand est constitué de coteaux calcaires, supports d’anciennes terrasses de cultures fruitières (fraise, vigne…) encore pratiquées après-guerre et ancien site d’extraction dès le XIXe s. pour la fabrication de la chaux dont le front de carrière subsiste… C’est également un panorama remarquable sur la chaîne des Puys, depuis le site des Hurlevents.

Le site est remarquable par la présence de sources entretenant des poches plus humides, propices à ce qui fait l’originalité botanique du coteau, en complément des hauts des pelouses, plus secs.

Les coteaux sont exposés au sud-ouest, présentant des caractéristiques méridionales. Enfin, leur topographie est contrastée offrant quelques pentes qui dépassent les 40% !

Les espèces remarquables présentes sont p. ex. des papillons tel l’Azuré du serpolet qui est protégée et particulièrement étudiée à l’échelle régionale ; des fleurs telle l’Epipactis rhodanensis (du Rhône) une orchidée déterminante au tire des inventaires nationaux (ZNIEFF) ou l’Adonis annua (d’automne) maintenue par des cultures extensives sur le plateau ; des oiseaux nicheurs tout aussi déterminant pour les inventaires ZNIEFF en Auvergne : Bruant jaune ou Pie-grièche écorcheur… ou encore passagèrement présent l’été : Guêpier d’Europe, Milan noir ou Fauvette grise, Tarier pâtre favorisés par les pelouses buissonnantes.

C’est donc un lieu de balade et de découverte de l’environnement bien spécifique, au sein du territoire communautaire.

Sa gestion répond aux enjeux de restauration et de maintien des milieux et habitats naturels ; de suivi scientifique et de corridors écologiques régionaux ; de sensibilisation de chacun à l’environnement avec une attention particulière pour les scolaires ; de concertation des usagers du site et des partenaires financiers (Europe, Département), en faisant participer les habitants aux choix des aménagements, réalisés au fur et à mesure des 5 années de plan de gestion (parking, barrières pour la tranquillité pédestre, table d’orientation, sentier d’interprétation, écopâturage…).
Pour les plus jeunes, le Département en coopération avec le CEN Allier et Vichy Val d’Allier, a créé l’été 2013, Kolimaçon, sac à dos de jeux sur site, dédié aux animations des centres de loisirs.